Account Partner s’impose 5 règles d’or :

Une tarification tout à fait raisonnable et qui tient compte de la complexité du dossier
Une écoute attentive du client à laquelle se combine une grande disponibilité
Des réponses précises et complètes aux questions posées
Une volonté d’allier en toutes circonstances enthousiasme et professionnalisme
Une honnêteté intellectuelle (pas de faux espoirs ou de montages fiscaux scabreux)

Trouver le nom et le logo de sa startup

Publié le : 25 juillet 2017

Un nom pour exister

Intuition assez constante du grand public : lorsque le nom est « bien trouvé », c’est que l’équipe et le projet doivent être plus intéressants que le dossier d’à-côté, qui lui n’a que vaguement un nom de code.

Comment le trouver, ce nom ?

Voici les qualités que le « bon » nom doit réunir :

  • être mémorisable
  • s’appuyer sur les valeurs de l’entreprise et des créateurs, pour que le nom ressemble à l’entreprise mais aussi, inversement, que le nom amène les équipes à modeler l’entreprise
  • chercher à fuir les modes, puisque fatalement, la mode se démode
  • être un peu improbable, ne pas être trop lisse, interpeller
  • ne pas décrire trop directement votre activité ce qui ne donnerait pas assez d’oxygène à votre projet pour montrer votre ambition
  • éventuellement, raconter une (ou plusieurs) histoire(s), que l’on choisira ou non de raconter au plus grand nombre (si vous avez déjà lancé, je suis sûr qu’on vous a déjà demandé – et souvent très tôt dans la conversation – « pourquoi ce nom ? »)
  • s’assurer que le nom soit libre
  • veiller à ce qu’il ne soit pas trop encombré au niveau du nombre des résultats dans les moteurs de recherche,
  • s’assurer qu’il ne signifie pas une insulte dans une autre langue…

Plusieurs techniques, complémentaires, existent pour générer la créativité :

  • lister les mots-clés liés à son business ou que l’on apprécie,
  • faire un brainstorming entre amis,

Création d’une identité par un logo

Une fois le « nom » trouvé, il est temps de passer aux images !

Pour rappel, un logo, c’est la mise en image de votre nom.

Une marque, un logo, a besoin de temps pour entrer dans les esprits et être pleinement acceptée et reconnu.

Et pour cela, vous aurez à votre disposition :

  • une ou des couleurs (qui ont un sens),
  • une forme (rond, carré, … – qui elle aussi a un sens),
  • une typologie (la forme des lettres – tout un domaine à creuser…)
  • une image si vous décider d’ajouter un symbole

Quelques conseils à ce stade :

  • ne pas trop tester son logo auprès d’autres personnes : plus vous le ferez, moins vous serez sûrs de vous, et la subjectivité de chacun vous donnera trop d’avis divergents. Il vaut mieux accepter le parti pris du designer (si vous assumez le logo) et foncer ensuite !
  • comme pour le nom, fuir les formes « à la mode », pour préférer un logo le plus « intemporel » possible
  • choisir un logo qui soit porteur de sens, pas totalement lisse, presque a-normal (ie. hors de la norme)
  • il est important de regarder ce que vous concurrents font, pour ne pas faire comme eux
  • techniquement, votre logo doit être visible aussi bien en petit qu’en grand, en couleur qu’en noir, etc.

Travailler avec un designer / graphiste

Si vous ne faites pas vous-même votre logo (ce qui est recommandé, pour éviter une projection trop subjective de ce que vous avez en tête dans celui-ci), vous serez amené à passer par un designer/graphiste.

Voici quelques recommandations pour que cela se passe du mieux possible :

  • regardez le book du designer pour voir ce qu’il a déjà fait. Ne travaillez qu’avec quelqu’un dont vous sentez que le coup de crayon vous convient et vous ressemble.
  • passer du temps physiquement avec lui pour expliquer votre boîte, vos valeurs, votre métier, vos envies, ce que vous n’aimez pas, et lui parler de ce que font vos concurrents
  • donnez les grandes lignes : mascotte ou pas, dynamisme, couleurs, …
  • laissez du temps au designer pour travailler, et revenir avec quelques propositions
  • limitez ensuite les allers-retours, ne cherchez pas à mixer deux idées pour partir sur une troisième voie et, encore une fois, acceptez le parti-pris graphique – votre logo va exister sur la durée

Point intéressant sur les implications sur une équipe d’associés…

Si vous ne savez pas trop si vous pouvez vous associer avec quelqu’un, voilà donc un bon test : mettez-vous autour d’une table et essayez de trouver le nom ou le symbole vous ressemblant le plus… Vous devriez apprendre quelques petites choses…

Source: Guilhem Bertholet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

ETRE CONTACTE

Copyright 2019 - Account Partner